Adoptez une approche globale et holistique de votre santé : parlons de médecine et de santé intégrative !

Humaniste, scientifique, écologique, interculturelle… Voici quelques termes pouvant définir la médecine intégrative. Cette (nouvelle) approche de la médecine recentre l’humain, le patient au cœur de son parcours de soins et considère qu’il doit devenir un réel acteur de sa santé. La prise en charge du patient dans sa globalité et le retour à des soins personnalisés sont les deux missions clés de la médecine intégrative. On vous explique tout !

L’évolution de nos modes de vie : l’un des facteurs expliquant le besoin d’une nouvelle prise en charge médicale

C’est l’une des problématiques de santé les plus courantes de ces dernières années : les maladies chroniques ! Aujourd’hui, la montée en puissance du stress, de la pollution, de l’alimentation transformée, de la sédentarité avec notamment la normalisation du télétravail… entraînent de nombreuses pathologies. Parmi elles, nous pouvons citer les maladies cardio-vasculaires, les troubles du sommeil, le diabète ou les difficultés psychologiques comme les burn-out. Ces maladies chroniques sont la première cause de mortalité dans le monde (60%) et représentent aujourd’hui, la majorité des consultations médicales. Pour lutter au mieux contre les maladies chroniques, cela implique un changement de vie global qui tend vers une prise en charge médicale personnalisée, individualisée pour s’adapter au mieux aux besoins médicaux, psychosociaux de chacun. Une approche de santé à 360 degrés que prône la médecine intégrative. 

La médecine intégrative : ses enjeux, sa philosophie et son approche

La médecine intégrative est un mode de prise en charge thérapeutique qui envisage le patient de manière globale. Elle se veut préventive, personnalisée et pluridisciplinaire. Ce modèle est né aux États-Unis où de nombreux centres ont vu le jour ces dernières années. L’Allemagne et la Suisse en sont les pionniers en Europe.

La médecine intégrative complète la médecine dite « conventionnelle » en proposant une prise en charge globale, centrée sur le patient et prenant en compte ses facteurs de risques, sa maladie, son environnement, ses choix, ses particularités, ses attentes… C’est une médecine davantage axée sur la prévention, pour maximiser au mieux son état de santé général au cours de sa vie. Avec la médecine intégrative, le bien-être du patient est la priorité, c’est pourquoi elle prend en compte tous les aspects : corps, esprit et âme. La mission fondamentale de la médecine intégrative ? Apporter une réponse thérapeutique cohérente, efficace en intégrant des pratiques de santé complémentaires comme : l’ostéopathie, l’acupuncture, l’homéopathie… couplée à une activité physique et ou manuelle adaptée à la personnalité et la pathologie du patient…

Ainsi, la santé intégrative est une démarche qui permet à chacun d’intégrer dans son quotidien des pratiques de santé de façon autonome et personnalisée, afin d’améliorer son bien-être et sa qualité de vie.

Mais alors, la médecine intégrative a-t-elle pour vocation de remplacer la médecine conventionnelle ?

Et non ! La médecine intégrative ne remplace pas la médecine conventionnelle : elle propose de réconcilier la médecine conventionnelle avec des pratiques de santé scientifiquement validées (on parle alors d’interventions non médicamenteuses), qu’elle combine dans le cadre de parcours de soins coordonnés et centrés sur le patient, tant à l’hôpital qu’en médecine de ville.

La médecine intégrative ne s’oppose donc pas à la médecine conventionnelle : elle l’enrichit pour permettre à chacun de se retrouver, s’autonomiser, devenir acteur de sa santé. D’ailleurs, les patients ont rajouté de nouvelles pratiques bien être dans leur quotidien comme la méditation, une alimentation naturelle, l’utilisation des plantes… D’où l’importance de leur proposer un autre regard sur leur pathologie et d’innover dans les traitements conseillés. La médecine intégrative apporte des solutions préventives économes en ressources, respectueuses de l’environnement et avant tout, humaines ! Bon à savoir : en France, de nombreuses initiatives voient le jour (à l’hôpital, centres de santé intégrative, associations médicales, sociétés savantes, etc.). Aujourd’hui, la recherche scientifique avance pour les évaluer et les intégrer dans les parcours de soins et de santé.

SOS Aroma vous réserve une surprise dans quelques semaines !

Cet article autour de la médecine intégrative vous a plu ? Vous vous y retrouvez et souhaitez une nouvelle approche de la prise en charge de votre santé ? Alors restez connecté(e)s, SOS Aroma se transforme prochainement… On vous en dit plus dans quelques semaines !