Échange avec Remi Badoc, sportif de haut niveau et ultra-trailer

Échange avec Remi Badoc, sportif de haut niveau et ultra-trailer

Parce que le sport fait partie des valeurs de notre marque, nous accompagnons plusieurs sportifs dans leur préparation et récupération lors de leurs compétitions. Dans le cadre de nos partenariats, nous avons interviewé Rémi Badoc, sportif de haut niveau et spécialiste de l’ultra-trail qu’il pratique au quotidien en Bretagne, sa région de cœur.

Découvrez sa routine sportive pour un début d’année pleine de vitalité !

Rémi, comment décrivez-vous votre rapport au sport ?

Je pratique le sport depuis tout petit. Depuis aussi longtemps que je me souvienne le sport a toujours fait partie de ma vie.

J’ai commencé la course très jeune et à 10/11 ans, je faisais déjà des trails de 15/20 km. Cependant il n’y avait pas de structure pour encadrer la course près de chez moi alors c’est vers le vélo que je me suis orienté. J’ai fait 10 ans de cyclisme à haut niveau. J’ai été au pôle France à Bordeaux, ai participé 2 fois au championnat d’Europe et 1 fois au championnat du monde de cyclisme sur piste.

J’ai fait le choix d’arrêter le vélo au plus haut niveau amateur et de ne pas me professionnaliser pour intégrer le monde du travail.

Le sport fait partie intégrante de mon quotidien, j’ai besoin de ma « dose » de sport. J’ai toujours envie de prendre mon vélo ou de sortir courir !

Quel est votre parcours dans la course, le trail ?

J’ai recommencé à courir de manière plus régulière depuis 2011.

En 2012, j’ai participé à mon premier trail avec curiosité et une envie de découverte.

En 2014 je participe à un 2e, et en 2015 la décision est prise de m’entrainer sérieusement avec l’envie d’aller chercher de la performance.

L’ultra-trail est une discipline très éprouvante, quelle est votre préparation physique et mentale ?

La préparation physique se décompose comme cela : 40% du temps d’entrainement en vélo, 40/50% en course à pied et le reste ce sont des activités périphériques (beaucoup de renforcement musculaire)

Plus on se rapproche des échéances et plus les séances de renforcement musculaire seront spécifiques pour isoler et travailler certains groupes de muscles

Le dernier mois avant une course sert surtout à faire des rappels spécifiques sur certaines qualités physiques (rappel d’intensité, de travail en descente, en côte…).

Utilisez-vous des outils d’optimisation mentale dans votre préparation ?

J’utilise énormément la visualisation, mais aussi la méditation.

Dans les moments difficiles durant un entrainement ou en compétition, un bodyscan me permettra de me recentrer sur l’instant présent.

Je pratique aussi l’auto-hypnose pendant la course, ce qui donne l’impression que les kilomètres défilent plus vite. L’esprit se détache du corps.

Concernant la visualisation, je commence par une reconnaissance de parcours, puis je note mes impressions sur le parcours. Je me sers ensuite de ces notes pour faire de la visualisation les jours qui précèdent la course. J’imagine le parcours et les sensations associées, les difficultés sur le parcours, les objectifs de chaque tronçon.

Quand on est au départ d’une course qui va durer entre 10 et 20h, il ne faut pas penser à l’arrivée au risque d’être découragé. Je découpe la course en différentes petites courses avec un objectif pour chacune. Il ne faut pas regarder le haut de la montagne mais y aller step by step.

SOS Aroma vous accompagne dans vos performances, avez-vous des produits préférés ?

Effectivement, les produits SOS Aroma m’accompagnent depuis 2017.

J’utilise les deux rolls-on (performances sportives et articulations muscles) ainsi que le spray articulations muscles tant en préparation qu’en récupération.

J’apprécie aussi particulièrement le Spray Articulations Muscles pour préparer l’effort avec son côté frais et dynamisant.

Une petite anecdote : je suis même allé jusqu’à tester le roll-on uniquement sur ma jambe gauche pour tester l’efficacité du produit : et je confirme cela fonctionne ! ma jambe gauche est restée bien plus « fraiche »

J’ai beaucoup utilisé également les comprimés tonus vitalité pour un petit coup de boost.

Ponctuellement, il m’arrive d’utiliser les capsules confort respiratoire ou confort digestif.

Quel est votre rituel pour récupérer après un effort intense ?

La récupération c’est un tryptique : alimentation/hydratation, sommeil et récupération active.

Les massages, le stretching sont des techniques que nous utilisons beaucoup.

Suivez-vous un régime alimentaire particulier ?

Je n’ai pas vraiment de restriction car la dépense énergétique est telle que je dois adapter les rations pour avoir un apport calorique suffisant. J’essaye d’avoir un régime le plus équilibré possible et respectueux de l’environnement. Je réduis par exemple ma consommation de viande.

J’essaye de manger local et bio le plus possible, je privilégie les circuits courts.

Enfin pour finir, avez-vous un rituel particulier/astuce de sportif et que l’on pourrait tous appliquer pour commencer l’année en pleine forme ?

Un conseil : faire du sport ! Bouger !

J’écoutais un podcast qui disait que si l’on reste assis plus de 7h par jour on est considéré comme sédentaire. C’est une vraie prise de conscience car finalement nous sommes presque tous sédentaires.

Le mouvement peut régler tellement de problèmes : sommeil, stress, digestif.

Le mouvement c’est la vie.