L’aromathérapie

Qu'est-ce que l'aromathérapie ?

L’aromathérapie est l’utilisation thérapeutique des Huiles Essentielles ; elle est basée sur une connaissance traditionnelle et scientifique des plantes aromatiques.

L’aromathérapie a tout juste un siècle !

Même si les principes actifs des plantes ont été utilisés par l’homme depuis la nuit des temps, l’aromathérapie scientifique trouve ses racines au début du XXème siècle.

Longtemps, la pharmacopée a fait appel aux végétaux de manière empirique.

On trouve des traces de distillation des plantes tant en Inde, en Chine que dans le bassin méditerranéen, mais il faudra attendre le XIXème pour voir s’effectuer les premières classifications des principes actifs des molécules odoriférantes.
C’est en 1928 que le chimiste René-Maurice Gatefossé donne naissance au terme d’aromathérapie.
Initiateur de l’École Française d’Aromathérapie, il va s’attacher à associer à ses recherches biochimie, pharmacologie, toxicologie.
Aujourd’hui, l’aromathérapie scientifique s’appuie sur des données botaniques et biochimiques ; les lots d’huiles essentielles ont une garantie de qualité (EOBBD Quality Assurance).

Qu'est ce qu'une Huile Essentielle ?

Les huiles essentielles sont des extraits de plantes aromatiques obtenus pas distillation à la vapeur d’eau, exception faite pour les essences de zestes des divers Citrus (citron, orange, pamplemousse, bergamote, etc.) dont l’extraction requiert pression et centrifugation.
Une huile essentielle est constituée de molécules aromatiques dont dépendent ses propriétés thérapeutiques.
Bien qu’il s’agisse là de propriétés physico-chimiques, les molécules aromatiques n’agissent pas de façon isolée mais en synergie les unes avec les autres.

Les différents modes d'administration des huiles essentielles

Il existe quatre façons d’utiliser les huiles essentielles pour un usage thérapeutique : les voies atmosphérique, cutanée, orale et rectale. Selon leur composition biochimique et le but recherché, certaines voies d’absorption sont recommandées et d’autres proscrites ; certaines molécules sont en effet irritantes pour les muqueuses cutanées, quand d’autres sont toxiques pour le système respiratoire, hépatique ou nerveux. Seules des formulations élaborées par des spécialistes ont une totale innocuité.

Il y a distillation, et distillation

Les Huiles Essentielles qui composent la gamme de produits SOS Aroma sont toutes issues de procédés de distillation parfaitement maîtrisés.
La distillation influe sur la qualité d’une Huile Essentielle.

Exemple d’une distillation comparée d’Eucalyptus globulus

Partant d’une seule et même matière première végétale, deux procédés d’extraction sont employés. Les Huiles Essentielles obtenues sont ensuite analysées par GC/MS.

  1. Extraction de l’Huile Essentielle à partir de 250kg de feuille d’Eucalyptus globulus au moyen d’un alambic à feu nu rudimentaire : plante dans l’eau, cuve en fer, pas de paramètres techniques précis.
  2. Extraction de l’Huile Essentielle à partir de 250kg de feuilles d’Eucalyptus globulus au moyen d’un alambic à cuves séparées et production de vapeur indépendante : appareil en acier inox, paramètres de distillation précis.

Après analyse par GC/MS des deux échantillons :

  • la première distillation contient 18 composants,
  • la seconde distillation contient 82 composants.

Découvrez l'origine et les propriétés des plantes