Les astuces SOS Aroma pour un printemps à l’abri des graminées ! - SOS Aroma

Les astuces SOS Aroma pour un printemps à l’abri des graminées !

Le printemps est attendu de pied ferme pour son soleil, ses températures plus clémentes… mais redouté pour ses pollens tentant de se frayer un chemin vers nos voies respiratoires. Découvrez dans cet article qui sont ces fameuses graminées, quels sont les symptômes de l’allergie et surtout, comment y faire face !

Tour d’horizon des graminées

Le gazon, les bambous, l’orge ou encore l’avoine : ces plantes font partie de la famille des graminées et détiennent toutes un point commun ! Lequel ? Eh bien, leur façon de se polliniser ! Contrairement aux fleurs, celles-ci s’appuient sur le vent pour diffuser leur pollen. Mais cette méthode est moins précise que la pollinisation effectuée par les abeilles par exemple. Pour pallier cela, les plantes produisent du pollen en importante quantité avec des grains plus légers pour pouvoir être transportés dans l’air.

Entre mars et août, les graminées entrent en floraison et relâchent leur pollen qui va venir titiller les voies respiratoires des plus sensibles. On estime qu’entre 20% et 30% des Français rencontrent des réactions allergiques dues aux graminées, au printemps.

Les symptômes de l’allergie aux graminées

Le pollen des graminées provoque de nombreuses réactions sur les voies respiratoires. Découvrons les différents symptômes :

  • Éternuements

Afin de repousser le pollen venant irriter le nez et la gorge, notre organisme réagit en nous faisant éternuer. Il n’est pas rare d’avoir des crises d’éternuements appelées “éternuements en slave”.

  • Nez bouché

Le nez bouché fait partie des symptômes fréquents durant la période des graminées. On parle ici de rhinite obstructive.

  • Démangeaisons du nez

Les démangeaisons du nez sont liées à l’irritation de la muqueuse nasale. Cette sensation désagréable se manifeste par une envie de se moucher et d’éternuer.

  • Inflammation du pharynx

Cette inflammation entraîne une toux sèche et une difficulté à manger. Celle-ci est due aux allergisants que l’on retrouve dans le pollen et qui viennent se déposer dans notre gorge.

Les solutions pour limiter les réactions allergiques

Pour éviter d’être à nouveau victime des graminées, rappelez-vous ces quelques astuces :

  • Aérez votre domicile

Lorsque le printemps fait son retour, nous avons parfois tendance à garder les fenêtres bien fermées de peur de voir le pollen entrer. Pourtant, c’est tout l’inverse : il est important d’aérer vos pièces de vie pour y renouveler l’air et éviter de voir le pollen s’y déposer durablement.

  • Fermez les fenêtres de votre voiture

Lorsque les températures sont clémentes, conduire la fenêtre ouverte peut être agréable. Pourtant, il est préférable de la remonter. Avec la vitesse, un appel d’air se créera et le pollen des graminées pourrait s’aventurer dans votre voiture !

  • Lavez vos cheveux

Les grains de pollens peuvent s’accrocher à votre peau, vos cils et même, à vos cheveux ! Alors après une journée passée dehors, votre cuir chevelu a eu le temps d’en récolter assez pour vous faire tousser ! Afin d’éviter ces désagréments, pensez à bien vous laver les cheveux le soir avant de vous coucher.

  • Évitez de tondre la pelouse

Le gazon fait partie de la famille des graminées et produit énormément de pollen. Un coup de tondeuse dans votre jardin, et hop, vous libérez dans l’air tout le pollen qu’il contient.

Alors même si avoir un jardin bien tondu est esthétique, essayez de ne pas trop couper votre herbe : vos voies respiratoires vous en remercieront !

L’aromathérapie pour limiter les gênes respiratoires

L’aromathérapie peut également permettre de limiter les gênes respiratoires dues aux pollens des graminées. En assemblant différentes huiles essentielles, il est possible de désensibiliser les zones qui réagissent aux agressions allergènes.

SOS Aroma, avec sa gamme “Bien respirer” apporte une solution naturelle aux personnes souffrant de toux et d’irritation au printemps.

Composées d’huiles essentielles de Camphrier, de Cyprès, d’Eucalyptus globuleux, de Girofle, de Menthe poivrée, de Myrte, de Romarin, et de Thym, les trente gélules vous permettront de retrouver un fonctionnement respiratoire normal et un regain d’air. 1 à 3 capsules par jour avec un verre d’eau avant les repas !

Une composition naturelle et bio pour les gênes au niveau de la gorge. L’huile Essentielle de Menthe poivrée BIO vous soulagera en cas d’irritation de la gorge et du pharynx, tandis que l’extrait titré fluide BIO de Thym atténuera les gênes de la gorge et des cordes vocales.

Parfaitement adapté pour les toux sèches des allergies aux pollens, ses Huiles Essentielles d’Eucalyptus Globulus et de Myrte interviennent sur les toux productives tandis que les extraits titrés fluides de Plantain, de Guimauve et Thym agissent pour calmer les toux d’irritation.